Comment faire si votre assureur a résilié votre contrat d’assurance ?

Comment faire si votre assureur a résilié votre contrat d’assurance ?
mars 13, 2014 samuel

Vous pouvez résilier votre contrat, mais votre assureur aussi, par contre lui doit respecter un préavis de 2 mois par rapport à l’échéance principale, les dispositions de résiliation de la loi Chatel ne sont pas applicables pour les compagnies d’assurance cela concerne uniquement les particuliers qui veulent résilier leur contrat.

Quels sont les motifs de résiliation dont peut user votre assureur ou compagnie d’assurance ? 

Les assureurs peuvent résilier votre contrat auto pour plusieurs motifs de sinistres.

 Assurance auto résiliée par l’assureur pour sinistres 

La résiliation la plus fréquente, c’est la résiliation par assureur pour motif de sinistralité.

Quésaquo ? Votre assureur estime que vous avez eu trop de sinistres sur les 2 dernières ou sur les 3 dernières années, que vous coûtez trop cher ou  rectificatif, vous avez une fréquence de sinistres trop élevés par rapport aux autres automobilistes. Le nombre de vos sinistres crée une alerte informatique et votre assureur vous signifie une résiliation pour sinistres ou sinistralité à l’échéance de votre contrat d’assurance auto par lettre recommandée avec un préavis de 2 mois. Les assureurs sont des statisticiens et le plus grave, ce n’est pas toujours le cout des sinistres, mais la fréquence de nombre de sinistres, car d’après les études des assureurs, statistiquement un assuré auto par exemple qui a eu 3 sinistres sur les 2 dernières années, aura autant de chances d’en avoir 3 sur les 2 prochaines années. 

Le nombre de sinistres même non responsable à un cout et comme la concurrence en assurance auto est très agressive entre les assureurs, ils n’hésitent pas à vous notifier une résiliation pour sinistres de votre contrat auto ou habitation, afin d’éviter d’avoir une explosion de leurs résultats techniques auto et qu’ensuite leur tarif automobile explose par rapport à la concurrence. Mais malheureusement ce n’est pas le cout pour les petits sinistres qui est pris en compte par les assureurs mais la fréquence du nombre de sinistres. 

Prenons un exemple : vous avec un impact sur votre pare brise, sachant que vous voyez tous les jours à la télévision des publicités sur des professionnels qui changent et répare les pare brises, vous décidez de vous rendre dans un centre et faire réparer votre pare brise car vous êtes assuré en bris de glace et la plupart du temps il n’y a pas de franchise en cas de réparation du pare brise. 

Le cout moyen d’une réparation de pare brise est de 80 €. Après avoir réparé votre pare brise, si vous recevez par exemple un impact sur un de vos optiques de phare, vous le faite aussi changer cout de remplacement 180 € et si par malchance vous reprenez un impact sur le pare brise 3 mois plus tard encore 80 € de cout et vous le faite encore réparer. 

Vous totalisez donc un cout global de sinistres pour votre auto de 340 € pour 3 sinistres déclarés. Cela revient moins cher que de changer un pare brise qui coute dans les 450 €. Mais dans ce cas précis vous risquez une résiliation pour sinistre car vous avez déclaré 3 bris de glace, même si le cout global reste inférieur au cout d’un changement de pare brise, ces éléments de cout ne rentre pas dans les critères des services techniques de votre assureur. Celui-ci prend comme critère uniquement la fréquence des sinistres et non le cout. 

En résumé si vous voulez éviter une résiliation pour sinistre qui vous posera des problèmes pour vous réassurer par la suite, car les assureurs dit classiques refusent d’assurer suite à une résiliation par assureur et vous devez donc contacter des assureurs spécialisés comme le site Assurance en direct spécialiste de l’assurance résilié pour sinistrequi assurent tous les résiliés et surtout suite à sinistre, car si vous aviez laissé votre pare brise avec les deux impacts et l’impact sur votre optique et déclarer un seul sinistre bris de glace et remplacer en une seule fois votre optique et votre pare brise, le cout pour votre assureur aurait été de 450 € pour le pare brise et 180 € pour l’optique, soit un cout global de votre sinistre de 630 €.  

Dans ce cas, vous n’auriez pas eu de résiliation pour sinistre de votre contrat auto, même si le cout est inférieur de 290 € pour votre assureur. 

En bref, il ne faut pas penser économie avec votre contrat d’assurance auto en matière de sinistre, mais déclarer le moins de sinistres possibles peu importe le coût. C’est malheureux mais c’est comme ça,  cela fait partie des incohérences de gestion de la plupart des compagnies d’assurances. 

Ces incohérences de gestion des compagnies d’assurance sont déroutantes et l’on peut très bien se retrouver dans uns situation difficile pour se réassurer alors que vous avez voulu bien faire et limiter le cout de vos sinistres. Sachant cela, comme dit le proverbe un assuré averti en vaut deux.